Thème(s) :

Une Parole…

« Alors ils entendront mes paroles, car elles sont douces. » Psaume 141.6 (Darby)

Faire entendre une parole dans le tumulte des occupations de ce monde n’est pas toujours facile, nous le savons. La sono du diable couvre de ses décibels les voix, et notre tort est parfois d’élever la voix pour rivaliser avec elle, mais c’est peine perdue, nous le savons. Pourtant, la sono n’empêche pas la fiancée d’entendre ce que son fiancé lui glisse à l’oreille ! C’est qu’ils se comprennent. Il est tout près d’elle, et il lui parle doucement. Elle lève alors vers lui un regard éclairé par l’amour. De ses lèvres dans un souffle vont sortir des mots destinés à l’aimé et à lui seul, et il les comprend. Nous croyons parfois qu’il faut crier l’Évangile à grand renfort de messages publicitaires. Il nous arrive peut-être d’envier ceux qui peuvent acheter du temps à la télévision. Oh ! Si nous pouvions diffuser un appel à la conscience des gens comme on vante les mérites de la lessive Machin ou du fromage Chose !
Ce n’est pas la méthode du Christ et de ses apôtres. «Il n’élèvera point la voix», avait prédit le prophète Ésaïe (Ésaïe 42.2) en parlant du serviteur de l’Éternel, et nous serions bien inspirés de suivre en tous points cet excellent exemple. Il ne s’agit d’ailleurs pas uniquement de méthodes, mais aussi et surtout du contenu de notre témoignage. En un temps où les gens croyaient au progrès irréversible et à la paix universelle, nous avons averti le public des dangers, et de l’aggravation de la situation du monde avant l’arrivée soudaine de Jésus-Christ. Aujourd’hui que les gens redoutent obscurément une fin tragique, il appartient au témoin du Christ de leur montrer une voie de lumière qui s’appelle espérance et qui débouche sur la félicité éternelle. Elle est promise par le Dieu qui est descendu partager notre sort en vue de nous sauver, de nous prendre avec lui dans ses demeures célestes. Disons à ceux qui nous entourent que nous ne craignons pas les difficultés qui guettent le monde dont nous sommes solidaires.
Le matin vient, la grande aurore est pour bientôt. Ils nous entendront.

Source: Prier avec les psaumes / Editions Vie et Santé
Auteur(s): Francis AUGSBURGER