Thème(s) :

Péché de l’homme et miséricorde de Dieu

L'Eternel envoya Nathan vers David. ... Et Nathan dit à David :Tu es cet homme-là ! Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël : Je t'ai oint pour roi sur Israël. 2 Sam. 12 : 1-7.

La Bible ne dissimule jamais les fautes de ses héros les plus nobles. Elle nous dit la vérité au sujet de chacun d’eux pour que, sur ce fond d’échecs humains, nous puissions voir et magnifier la grâce et la miséricorde de Dieu. Nous constatons que Dieu aime les hommes comme ils sont. Nous apprenons avec quelle compassion Dieu nous traite.

Peu de gens ont péché aussi gravement que David. Peu de gens sont retournés à Dieu d’une manière aussi totale pour chercher le pardon, la purification et la restauration intérieures. C’est lui qui a écrit la plupart des Psaumes, le livre de prières de la Bible.

Certains faits apparaissent clairement dans l’expérience de David. D’abord, c’est que tôt ou tard nos faiblesses seront mises en lumière. Ensuite, c’est que nous devons vivre avec les conséquences de nos péchés et de notre éloignement de Dieu. La carrière de David comme chef et comme roi présente deux périodes. Les deux premières décennies furent marquées par de brillantes conquêtes. Les deux dernières furent particulièrement sombres. Des années durant, Satan avait cherché un point faible, s’efforçant de le pousser progressivement au désastre. A la fin, David fut brisé devant Dieu et confessa: «  J’ai péché contre l’Eternel ! »  ( 2 Sam. 12:13 )  L’extraordinaire grâce de Dieu le ramena. Il fut renouvelé par la puissance de l’Esprit de Dieu. Dieu fit de lui un homme changé, un homme converti.

Nous sommes une nouvelle création par la puissance  de Dieu. Il  se peut que nous désespérions de nous à cause de nos péchés, mais Dieu ne désespère jamais. Dieu agit sur nous pour nous restaurer à l’image de son Fils. Ne craignons pas la pression de sa main. car elle est employée avec tendresse et amour.

Dieu prend toujours l’initiative. Il nous appelle toujours à regarder à son Fils, en qui résident toute la sagesse, toute la puissance et tout l’amour de Dieu. Nous ne pouvons faire l’expiation pour nos  péchés. Nous ne pouvons effacer nos transgressions. Nous ne pouvons nettoyer nos cœurs.

Le salut est une affaire personnelle. Il nous faut dire : «  Cet amour de Dieu me concerne personnellement. Cela signifie la vie pour moi. C’est ce qu’il me faut saisir. Quant à la responsabilité ultime pour ma vie, je la remets à Dieu. Ô Christ, tu es tout ce dont j’ai besoin » .

Source: DIEU ET MOI / Editions Vie et Santé
Auteur(s): E. HEPPENSTALL