Thème(s) :

Heureux soit l’homme qui trouve sa voie dans l’Eternel

Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants,
Qui ne s'arrête pas sur le chemin des pécheurs,
Et qui ne s'assied pas sur le banc des moqueurs,
Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Eternel,
Et qui médite sa loi, jour et nuit !
Psaume 1.1,2

Le livre des Psaumes s’ouvre par une béatitude ou, si l’on veut, l’énoncé d’une bénédiction à l’intention de celui qui aime la loi. Pour l’lsraélite pieux, la loi, la torah, c’est toute la révélation divine donnée à Moise et, par extension, aux prophètes. C’est à partir du contact avec la révélation écrite de Dieu que l’on peut trouver le bonheur. Le psalmiste parle du plaisir que l’on éprouve à cette fréquentation de la Parole. Il est réservé à ceux qui ne sont pas des lecteurs pressés, qui ne s’acquittent pas simplement d’un devoir avant de passer à d’autres lectures. A nous de considérer le texte avec un regard neuf et de briser la coque pour atteindre la noix.

L’auteur parle de méditer la loi ou plutôt, selon l’original, de la murmurer, de la répéter à mi-voix pour bien s’en pénétrer, pour la retenir dans sa mémoire.

Certains chrétiens possèdent une telle familiarité avec la Bible qu’ils sont capables d’en citer de nombreux extraits par cœur; on souhaiterait en rencontrer un grand nombre. Il est rare que ces privilégiés soient des gens revêches ou désagréables : l’influence du texte sacré a modelé leur caractère. Ils jouissent d’un équilibre que possèdent rarement les gens nourris d’une sagesse purement humaine.

Au contact des récits sacrés, des oracles prophétiques, des évangiles ou des épîtres, nous trouvons de réels avantages, comme d’ailleurs à la méditation du merveilleux recueil des 150 Psaumes. Nous orientons ainsi nos pensées vers Dieu, nous façonnons une mentalité de fermeté, de tolérance et en même temps de sagesse. Une majorité de nos contemporains ne pense que profit et plaisir mais l’étudiant de la Parole de Dieu apprend la beauté d’une vie de service.

L’esprit meublé de pensées saines, nous réagissons aux vicissitudes de la vie avec la capacité de faire face. Cela se vérifie quand survient la tentation. Jésus fondait sa résistance à l’ennemi sur les sentences de l’Écriture, avec lesquelles il était en parfait accord. À nous aussi il est donné, par la grâce de Dieu, de faire la même expérience.

Source: Prier avec les psaumes / Editions Vie et Santé
Auteur(s): Francis AUGSBURGER