Thème(s) :

Façon Fashion Victime

« Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.»
Philippiens 4:8

Bonjour. Vous connaissez tous le mot « fashion », mot de la langue de Shakespeare, passé d’ailleurs dans le langage courant des « d’jeun’s » francophones (y compris les trentenaires) et  signifiant « mode », « tendance ».
En revanche, saviez-vous que cette expression tire son origine de la langue française, via un détour par… les îles Anglo-Normandes, au large des côtes occidentales de Normandie !
En effet, les habitants de Jersey et Guernesey (respectivement 120km² et 80 km² et peuplées d’environ 90 000 habitants pour la 1ère, 60 000 habitants pour la 2nde) employaient une expression disant de quelqu’un qu’il portait son chapeau (ou autre chose) « à la façon d’untel » ou de tel lieu.
Comme ils prononçaient « à la “fachionˮ », cela a été repris par les Anglais et a donné le mot que nous connaissons aujourd’hui et qui remporte le succès que l’on sait.
Source : Emission « Echappées belles » consacrée aux îles anglo-normandes

Pour faire un parallèle, être vraiment chrétien, rester « fashion » aux yeux du Très-Haut, c’est refuser de suivre nos tendances naturelles, refuser de se laisser emporter par la mode du « débwouya pa péché » (du « Tout le monde le fait, alors pourquoi pas moi ? », du « Un petit mensonge, ce n’est pas un crime ! », etc…) mais c’est choisir de vivre à la façon du Christ lui-même, choisir de se laisser inspirer et guider par celui qui donna sa vie pour nous.
En un mot, se laisser « façonner » par Dieu (et pas par un de ses [prétendus et/ou autoproclamés] représentants, quel(s) qu’il(s) soi(en)t).

Et jour après jour, sans pour autant tomber dans l’extrémisme ou le fanatisme, le Tout-Puissant vous fascinera par sa grandeur et ce dont Il est capable, y compris dans votre vie.
Afin de savoir quel mode de penser adopter (il ne s’agit pas de suivre n’importe quelle pensée à la mode), et de quelle façon marcher (au sens figuré mais, par les temps qui courent, également au sens propre), voici deux brefs conseils laissés par l’apôtre Paul.
« Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus – Christ »
Epître de Paul aux Philippiens chap. 2 vv. 4 et 5
« Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

Ce que vous avez appris, reçu et entendu … [ ] pratiquez-le.
Et le Dieu de paix sera avec vous. »
Philippiens chap. 4 vv. 8 et 9

Auteur(s): Olivier REGIS