Thème(s) :

Au-delà des apparences, ou …sacrée tortue

« car nous marchons par la foi et non par la vue » 2 Corinthiens 5:7

Nous parlerons en ce jour d’un sacré animal, extraordinaire de grâce et de beauté dans l’eau, impressionnant par les atouts dont il dispose et qui revêt, pour ainsi dire, un caractère sacré, car menacé d’extinction, j’ai nommé : la tortue marine. Ainsi, on estime que seul 1 œuf sur mille donnera un adulte en âge de se reproduire. On trouve dans les eaux guadeloupéennes et martiniquaises 5 des espèces de tortues marines répertoriées sur la planète, en l’occurrence, la Tortue verte, la Tortue Caouanne, la Tortue Olivâtre, la Tortue Imbriquée (aussi appelée tortue Karet) et enfin, la plus imposante du lot, la Tortue Luth avec son mètre quatre-vingt dix (1,90 m) de longueur.
Comme vous le savez, la tortue, une fois atteint l’âge adulte, sait d’instinct et par un moyen de reconnaissance extraordinaire, regagner son lieu exact de naissance (ou ses environs, en fonction de l’espèce, comme chez la tortue Luth, par exemple) afin d’y pondre et ainsi  transmettre le flambeau de la vie. Il est généralement admis que la première ponte s’effectue environ un à deux mois après l’accouplement et la fertilisation (Limpus & Miller, 1993, cités sur la page web du Site internet du Réseau des tortues marines de Guadeloupe). Parmi les nombreux dangers guettant les nouveaux nés après l’éclosion, il y a celui de l’éclairage artificiel nocturne. En effet, les nouveaux nés sont censés se diriger d’instinct vers la mer, notamment grâce au reflet lumineux de la lune et des étoiles pour ce qui est (après l’éclosion souterraine, les nouveaux nés prennent entre 3 à 5 jours pour parvenir à la surface et sortir tous en même temps) des émergences (c’est-à-dire la sortie hors du sable) nocturnes. Les « lueurs de la ville » peuvent donc les induire en erreur !
Source : Réseau des tortues marines de Guadeloupe, Site internet : www.tortuesmarinesguadeloupe.org/tortues.htm

Il en est de même pour nous. Dans le grand cycle de la vie humaine (comprenant un aspect éducationnel, idéologique et spirituel), de fausses idées, intentions ou déclarations peuvent nous conduire à donner une mauvaise direction à notre vie. Tout comme les lumières artificielles peuvent orienter les tortues dans la mauvaise direction, parce qu’elles éclairent davantage un point donné que la lune (dont la lumière est pourtant le reflet de celle du soleil), une solution apparente et facile à court terme, mais bâclée ou entachée d’irrégularités, peut nous éloigner de la bonne solution, vraie et durable. Il est donc important de diriger nos regards vers La source, par excellence, de lumière et de vérité afin que nos pas soient bien guidés et nos choix bien orientés.
Aujourd’hui, en guise de tortues pondeuses et d’instinct, je vous laisse avec les conseils donnés respectivement par les rois David et Salomon, il y a 30 siècles de cela : « Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. » Psaume 119 v.105. « Mais le sentier des justes est comme la lumière resplendissante qui va croissant jusqu’à ce que le plein jour soit établi » Proverbes 4 v. 18.
Le camarade Paul conseillait également, afin de ne pas se faire avoir comme certaines tortues : « …marchons par la foi et non par la vue » 2 Corinthiens 5 v. 7.
Enfin, je vous laisse avec deux informations données par le plus grand philosophe, psychologue, médecin et coach personnel de tous les temps : « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Jean 14 v. 6.
Et « Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? Que boirons-nous? De quoi serons-nous vêtus? [  ]… Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » Matthieu 6 vv. 31 à 34

Auteur(s): Olivier REGIS