Thème(s) :

La maison que j’aimerais habiter

« La majesté et la splendeur sont devant sa face, La force et la joie sont dans sa demeure. » 1 Chroniques 16 : 27

Dieu a béni David dans tous les domaines de sa vie. Il a comblé les désirs de son coeur. David a goûté à tout ce qu’un homme pourrait désirer. Il a connu les abondantes richesses et le pouvoir. Il a reçu la gloire et les louanges. Dieu lui a donné le royaume d’Israël en héritage et Jérusalem comme capitale. Il était entouré d’hommes et de femmes loyaux, obéissants à ses ordres. Mais s’il pouvait émettre un seul souhait ce serait : « Je demande à l’Éternel une chose, que je désire ardemment : Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel. » (Ps 27 :4). En ce qui concerne les maisons, David s’y connaissait ! Il était le dernier fils d’Isaïe de Bethléem, où il a connu la douceur du cocon familial. Il avait expérimenté les nuits à la belle étoile quand il a été un berger. Il avait habité la maison du roi et les tentes d’officiers alors qu’il était au service du roi Saül, puis les cavernes sombres et les déserts arides pendant qu’il fuyait. Il avait séjourné dans des terres étrangères, puis à Hébron et enfin dans la chambre royale à Jérusalem. Fort de ces expériences il s’écrie : «Heureux ceux qui habitent dans ta maison… Mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs ; je préfère me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu, plutôt que d’habiter sous les tentes de la méchanceté » (Ps 84 :5,11). Mais qu’y a-t-il donc dans la maison de l’Eternel pour qu’il désire par dessus tout, y habiter ? Quelle demeure souhaiterions-nous habiter ? Une maison spacieuse et avec un voisinage respectueux, un vaste terrain et une belle vue ? Ce désir est louable. Mais cherchons « premièrement le royaume des cieux » et toutes choses nous seront données par-dessus. Celui qui réside dans la maison de Dieu est rempli de joie ; « Oui le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie et j’habiterai dans la maison de l’Eternel jusqu’à la fin de mes jours » (Ps 23:6). Celui qui est «planté dans la maison de l’Eternel, prospère dans les parvis de notre Dieu. Il porte des fruits dans la  vieillesse, il est plein de sève et verdoyant.» (Ps 92 : 14-15). C’est dans la maison de Dieu que se trouvent sécurité, protection, bonheur…Savez-vous que notre Dieu lui aussi désire habiter dans une maison ? « Hâte-toi […] Il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison » (Luc 19 :5). Il te dit : Je veux venir habiter chez toi pour y apporter la joie du salut.

Auteur(s): Yohann GAVEAU