Thème(s) :

Progrès techniques

« Béni soit le nom de Dieu, d’éternité en éternité ! A lui appartient la sagesse […] C’est lui qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence. » Daniel 2 : 20-21

En un peu plus de 200 ans, nous avons réussi à bouleverser l’équilibre de la Terre. Dès le 18ème siècle, la société à dominante agraire a connu un profond bouleversement. Tous les domaines ont été touchés : la politique, l’économie, l’environnement, le travail et les techniques. La Grande-Bretagne, favorable aux progrès et à la science, est refaçonnée par la machine à vapeur, le charbon, le fer, la métallurgie… Dès 1830, les effets de la révolution industrielle se répandent en France, puis aux États-Unis, en Allemagne, au Japon et en Russie. La fulgurante course aux progrès techniques est impressionnante : l’automobile, le téléphone, le réfrigérateur, la télévision, la radio, l’avion, le nucléaire, les navettes spatiales, les progrès médicaux… En un siècle seulement nous avons acquis plus de connaissances qu’en 6000 ans d’existence.
Je me souviens encore du premier ordinateur que mon père avait acheté, dont le système d’exploitation était Windows 3.1. Ridicule ! C’est ce que vous dirait un enfant d’aujourd’hui. Il n’y a pas si longtemps, j’avais un ordinateur Windows 95 avec ses 15 giga octet et j’en étais fier. Chimère ! Aujourd’hui dans l’ère des télécommunications, on parle de téléphone Portable 3G, l’internet très haut débit, de clé USB, de lecteur mp3, de TNT, de télévision HD, d’écran plat et tactile, de voiture à moteur hybride, de netbook, de jeux vidéo 3D… Les progrès sont si vertigineux. Impressionnant! Voici quelques exemples de ce qu’a produit l’intelligence des hommes. Avec les progrès techniques sont apparus de nouveaux défis que les hommes n’ont pas su relever : la disparité des richesses, la préservation de l’environnement, un modèle économique controversé, une société de consommation… C’est Dieu qui donne l’intelligence aux hommes et la sagesse aux sages. Il éduque, conseille, corrige, mais ce sont aux hommes d’agir.
En regardant nos sociétés, leur histoire et leurs progrès, que serions-nous devenus si nous avions laissé le Dieu de l’univers nous remplir de son intelligence et de sa sagesse, si nous avions accepté le modèle sociétaire qu’il nous proposait de créer?

Auteur(s): Yohann GAVEAU