Thème(s) :

Au nom de la Divinité

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Mat 28: 79.

Quand nous sommes nés de nouveau, nous avons été baptisés au nom des trois membres de la Divinité. Nous croyons en effet à la trinité, constituée de trois personnes : le Père est Dieu, le Fils est Dieu, et le Saint-Esprit est Dieu. Tous les trois sont un, d’une unité indestructible. Nous ne pouvons savoir ce qu’ils pensent de nous en tant que pécheurs que s’ils choisissent de nous le faire savoir. Dans la parole révélée de Dieu, ils l’ont fait d’une manière toute spéciale pour nous qui vivons sur cette planète. Chacun d’eux a déclaré ce qu’il est pour nous personnellement. De cette façon ils nous ont ouvert les portes mêmes du ciel avec une invitation éternelle à retourner à la maison pour vivre avec eux éternellement.

Que nous servirait-il de penser à eux et de parler d’eux comme s’il fallait les craindre et les redouter ? Exilés du jardin d’Eden, de la présence de Dieu, qu’en serait-il de nous si nous ne savions qu’une chose : la sentence divine de mort à cause de nos péchés ?

Imaginez que chaque jour, pécheurs que vous êtes, vous vous éveilliez avec vos péchés devant vous, sans savoir que vous êtes pardonnés. Qu’est-ce que cette connaissance vous apporterait dont vous pourriez vous réjouir ? La Bible déclare avec force que tout péché commis est enregistré dans les livres du ciel. Quel désespoir total et bouleversant ce serait si nous entendions dire : ” L’heure du jugement de Dieu est venue pour vous ; Dieu n’acquittera pas le coupable ” ! C’est pourtant ce qui se produirait si le Père, le Fils et le Saint-Esprit ne nous avaient visités avec la bonne nouvelle que nous sommes pardonnés et acceptés grâce au sang versé par le Fils de Dieu.

S’il est vrai que la Bible parle du jugement de Dieu sur le péché, elle présente aussi un plan divin mis au point par notre Père céleste, par le Fils de Dieu et par le Saint-Esprit, pour notre rédemption et notre réconciliation. Tous les membres de la Divinité refusent de nous abandonner à la damnation éternelle. Au lieu de nous considérer comme bannis du jardin d’Eden, sachons que nous retrouvons maintenant l’unité avec Dieu.

Pour estimer la valeur du Dieu en qui vous croyez, considérez son influence sur vous. Nous sommes ses enfants, non ses esclaves. Nous sommes acquittés, non condamnés. Nous sommes acceptés, non rejetés. Nous sommes enfants dans la maison de notre Père.

Source: DIEU ET MOI / Editions Vie et Santé
Auteur(s): E. HEPPENSTALL