Thème(s) :

Le bonheur, un trésor à notre portée ?

« Oui, bonheur et fidélité me poursuivent tous les jours de ma vie, et je reviendrai à la maison du SEIGNEUR, pour de longs jours. » Psaume 23 :6 (Traduction Œcuménique de la Bible)

Il y a bien longtemps, dans un pays très lointain, dans un petit village, vivait un homme nommé Ali. Il habitait une maison de terre rouge et avait l’habitude de faire tous les jours la sieste sous le figuier qui était planté dans la cour, devant sa maison. Depuis quelque temps, Ali faisait toujours le même rêve. Dans son rêve il voyait, dans la grande ville de Bagdad, au bout d’une rue droite, une rivière, et sur cette rivière, un petit pont de bois. Juste après le petit pont de bois, sur la droite, il voyait une maison ocre, et devant cette maison ocre il y avait une cour, et dans cette cour un figuier. Sous ce figuier, un vieillard faisait la sieste, et sous ce vieillard un trésor était caché. Un jour Ali, n’y tenant plus, décida d’aller vérifier si son rêve était vrai. Alors il se mit en route pour la grande ville de Bagdad. Arrivé dans la ville, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir la rue droite, au bout de laquelle se trouvait une rivière, et sur cette rivière, le petit pont de bois. Puis après le petit pont de bois, sur la droite il découvrit la maison ocre, et devant la maison ocre, la cour, et dans cette cour, il vit le figuier. Sous ce figuier, un vieillard était endormi…Tremblant d’émotion, Ali s’approcha de lui. C’est à ce moment que le vieux sage ouvrit les yeux et dit :
- T’appelles-tu Ali ?
- Oui, répondit-il.
- Es-tu Ali qui habite la maison de terre rouge, dans un petit village ?
- Oui, répondit-il.
- Et c’est bien dans la cour de ta maison, sous le figuier, que tu as pris l’habitude de faire la sieste ?
- Oui, répondit-il.
- Et tu rêves souvent d’un trésor caché ?
- Oui, répondit-il.
- Alors, Ali de la maison de terre rouge, du petit village, je vais te dire quelque chose d’important : j’ai rêvé de toi.
- Raconte, ô vieux sage !
- Dans mon rêve, je te voyais faire la sieste sous ton figuier. Et là, Ali, sous ton figuier, là où tu dormais, il y avait un trésor enfoui.
Ali fit demi-tour et retourna chez lui…

Cette histoire me plonge dans les vers inspirés du Psaume 23 et je m’attarde un instant sur le verset 6 : « Oui, bonheur et fidélité me poursuivent tous les jours de ma vie, et je reviendrai à la maison du SEIGNEUR, pour de longs jours. »

Et si on arrêtait notre course folle pour que le bonheur nous rattrape et nous accompagne jusqu’au royaume des cieux ?

Auteur(s): Marcel ALPHONSO