Thème(s) :

Prix Nobel de la paix

« Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut imaginer, gardera vos coeurs et vos pensées en communion avec Jésus Christ. » Phillipiens 4 : 7 (version français courant)

Alfred Bernhard Nobel a exprimé dans son testament, son voeu de récompenser des personnes « ayant apporté le plus grand bénéfice à l’humanité ». Albert Schweitzer, Martin Luther King, Aung Sang Suu Kyi, Théodore Roosevelt,Nelson Mandela, autant de noms prestigieux que de prix Nobel attribués. Le prix Nobel de la paix est donné à « la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix ». Cela comprend la lutte pour la paix, les droits de l’homme, l’aide humanitaire, la liberté, la voie juridique, le réformisme social, les combats en faveur de la démocratie et des droits de l’homme, l’abolition de l’apartheid et de la discrimination raciale, le dialogue interreligieux, l’humanitaire, le désarmement, la résolution pacifique des conflits et l’éducation à la paix.
Imaginez recevoir un prix venant de Dieu, lui-même. Une récompense attribuée a celui qui… aura persévéré. Notons que, de manière générale, les lauréats du prix Nobel semblent tous avoir vécu des épreuves difficiles. Nelson Mandela a reçu le prix Nobel de la paix en 1993, à l’âge de 75 ans, après avoir passé 27 ans en prison : le combat d’une vie. Certains peuvent être effrayés par cette réalité. Mais, en remettant à Dieu tous nos besoins, toutes nos craintes et nos désirs, nous sommes en paix, puisque nous avons l’assurance d’avoir un Dieu qui écoute nos prières.
« Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes choses faites connaitre vos besoins à Dieu, par des prières et des supplications avec des actions de grâces » (Phillipiens 4 : 6). L’apôtre Paul nous invite à prier, avec humilité et instance, et à offrir des actions de grâces à Dieu. La persévérance et l’insistance dans la prière nous permettront de développer un caractère capable de recevoir la paix de Dieu par la communion avec son fils Jésus-Christ. « Heureux ceux qui procurent la paix car ils seront appelés Fils de Dieu » (Mathieu 5 : 9). Persévérons afin d’atteindre le prix récompense suprême de la paix !

Auteur(s): Yohann GAVEAU